"THE KING" de JAMES MARSH

Publié le par Zoso

Dieu Pardonne tout ... mais il est bien le seul !

 

Vous pensiez être enfin allé au cinéma avec "Le secret de Brokeback Mountain". Vous pensiez avoir vu un bon scénario machiavélique avec "Match point" et bien vous n'avez encore rien vu ! Voici "The king", premier long métrage de fiction de James Marsh.

 

Non, Vincente Minelli n'est pas mort ! Son esprit (on ne peut s'empêcher de penser ici à "Celui par qui le scandale arrive") en tous cas (celui des grandes tragédies greques) a dû sérieusement hanter le réalisateur.



THE KING Gael Garcia Bernal et Pell James




Que dire sans rien dévoiler du film ? 



Et c'est bien là que réside le noeud du problème, il ne faut surtout pas lire de résumé de ce film (d'une manière générale, aller au cinéma sans connaitre le sujet, c'est toujours mieux). Je pense que tous ceux qui ont regardé, ne serait-ce que le pitch du Pariscope, ont beaucoup perdu à la vision du film.


Alors, que dire ?

Que le scénario est un petit bijou qui ne cherche qu'à vous endormir pour mieux vous réveiller (mais pas brutalement à la manière de "Twenty nine palms", tout en douceur, de façon insidieuse, ce qui vous laisse d'autant plus KO debout quand la salle se rallume...)


Que la mise en scène est aussi discrète qu'efficace (voir le long travelling de la fin du film où l'on pénètre dans la chambre après avoir suivi tout un parcours aussi labyrinthique qu'initiatique (et décidément, le travelling est bien une affaire de morale ! ))


Que la musique est parfaite, elle habille le film sans l'alourdir.


Seul le casting m'a un peu dérouté (le père fait plus routier que pasteur, la mère est plus top-modèle que quarantenaire avec 2 enfants (c'est la blonde de Mulholland Drive! ), la fille ressemble un peu trop à l'agneau qui va se faire égorger et G.G. Bernal n'a peut-être plus l'âge de l'emploi...)

Quant au titre ... Elvis est bien le King ... mais après ? Si quelqu'un à une idée sur la signification du titre, surtout n'hésitez pas, les commentaires c'est en dessous.



En bref, précipitez-vous pour voir "THE KING" de James Marsh, qui est vraiment le meilleur film que j'ai vu depuis longtemps.

Publié dans LA NUIT AMÉRICAINE

Commenter cet article

cema 11/04/2006 20:47

Le film est un chef-d'oeuvre de manipulation et de noirceur, ça change de Walt DInsey, on a du mal à croire que le scénariste aille si loin dans l'horreur. Le summum, lorsque le prêtre avoue que le jeune homme est son fils illégitime et réclame le pardon en pleine messe, alors que sa fille est enceinte de ce même garçon. Démoniaque, affreux. Un pu rbonheur, je comprend spourquoi le film est actuellement à l'Accattonne, à Paris, la salle bien connue pour son exigence et son goût des films de P

Marie B. 01/03/2006 18:09

ça donne envie, je ne sais pas si il est à Bruxelles, je vais voir ça et te dirais quoi. bises.

carole 14/02/2006 09:29

Bon nous sommes d'accord sur le film! j'ai essayé moi aussi de créer un trackback mais je ne sais pas si ça a marché! j'imagine que le King est juste un clin d'oeil au prénom Elvis... mais peut être aussi qu'il se sent comme un roi conquérant son père... je ne sais pas! bonne journée

systool 12/02/2006 10:29

Hello Zoso!Je n'ai jamais entendu parler de ce film! Mais je vais me renseigner vu ton commentaire élogieux... C'est GG Bernal sur la photo, non?A+SysTooL

Zoso 14/02/2006 00:37

Ne surtout pas se renseigner ! Et aller le voir les yeux fermés....