La mauvaise vie de F. Mitterand

Publié le par Zoso

J'ai fini il n'y a pas longtemps ce très bon livre de Frédéric Mitterand : La mauvaise vie.

 

 

 

 

Malgré ce qu'en disent les médias (avec le consentement de l'auteur, puisqu'il est généralement interviewé) et la 4ème de couverture racoleuse de son éditeur, il ne s'agit pas d'un coming-out sur son homosexualité.

Premièrement, tout le monde sait que F. Mitterand est homosexuel.

Deuxièmement, tout le monde s'en fout.

La mauvaise vie, car "mauvaise vie" il y a bien, réside en fait dans l'incapacité de mélanger amour physique et spirituel (je ne sais pas si spirituel est le mot, mais vous aurez compris).

Quand F. Mitterand aime un homme, il n'est pas homosexuel. Quand il est homosexuel, le partenaire convoité ne s'interesse pas du tout à Frederic. Et le pompon c'est évidemment sa passion éternelle pour Catherine Deneuve (dont on ne comprends pas bien d'ailleurs pourquoi il ne la nome pas, vu le nombre de détails fournis pour retrouver son identité !). Comme c'est original !!! La moitié des homos français sont amoureux de C. Deneuve !!

Mais rassurez vous, il baise tout de même ! Et puisque c'est sans amour, c'est tarifé (ce n'est pas une obligation non plus, mais Fred préfère).

Je suis en train de me demander si je vous donne envie de lire ce livre ?

Au cas où ça ne soit pas clair, j'ai beaucoup aimé. Seul problème.... réussir à ne pas lire avec la petite voix lancinante de F. Mitterand dans la tête. Et c'est très dur !!!


voir cet autre article postérieur sur le livre

Publié dans LITER RATURES

Commenter cet article

vabre bernard 31/10/2005 21:46

moi j'aime bien frederic mitterand qui n'est pas un pauvre type comme l'autre et puis la mauvaise vie vaut peut etre plus que la vie des autres: des normaux, gais ou pas!