Le musée national d'art et de design de Nuremberg

Publié le par Zoso

Un joli petit musée à Nuremberg avec un étage d'expo permanente, un étage d'expo temporaire et le RDC consacré au design.

 

 

 

Commencons par le design :

   

 

Pas grand chose à signaler à part une tendance très marquée en Allemagne à tout proposer de travers (rien n'est jamais horizontal et vertical (mémorial de la Shoah, musée juif, bâtiments contemporains...)

 

 

 

 

L'expo temporaire est quant à elle consacrée à l'architecte Egon Eiermann.

Et décidément ça se confirme rien n'est droit !

Egon Eiermann est l'architecte qui a réalisé l'église commémorative de Guillaume 1er que les berlinois appelent la "dent creuse". C'est le symbole du travail d'Eiermann. Comment créer et vivre après la seconde guerre mondiale, Auschwitz et la Shoah, quand on est allemand ? Un thème extrêmement récurent dans l'Allemagne contemporaine.

 

 

 

L'expo permanente :

 

Toute petite, ce qui est assez agréable. On peut passer du temps devant des oeuvres qui au premier abord ne nous plaisent pas. Ce n'est pas la course habituelle pour tout voir...

Voici ce qui m'a marqué, mais il y aussi du plus classique comme Donald Judd.

 

 

 

Deux tableaux de Peter Angermann, "Mal Walberla", et "August".

Je ne connaissais pas du tout et j'aime beaucoup.

 

 

 

 

        Liina Siib,

    avec une salle proposant

    son travail.

    Ici une photo de la série 

    "presumed innocence II".

 

 

 

 

 

 

         

 

          Une installation (néons)

      de François Morellet,

             "L'avalanche"

 

 

 

 

 

 

 

 

 Musée des arts et design de Nuremberg Richard Lindner "Telephone" 1966

 

   Un Tableau de

  Richard Lindner

  "Telephone" de 1966

  Peintre figuratif majeur,

  auquel on vient de

  rendre hommage à Paris,

  au musée de la vie

  romantique

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

 

 

 

  Et enfin, plus classique,

  Julian Opie.

 

  Avec "Virginia Housewife I "

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et comme toujours en Allemagne, le contenant est au moins aussi intéressant que le contenu...

Le bâtiment vu de l'intérieur.

 

 



Cet article fait partie d'une série consacrée à l'Allemagne avec de nombreuses autres expositions à Berlin en 2005

Publié dans EXPOs

Commenter cet article